Traitement leucémie aigue

l/ Principes du traitement de leucémie aigue :
Urgence thérapeutique
Traitement se fait en milieu spécialisé
il comporte généralement 2 phases
–  Induction : son but est d’obtenir une rémission complète (RC) ; examen clinique, hémogramme et myélogramme normaux
– Consolidation : réduire la masse tumorale infra     clinique pour obtenir une guérison
Il existe des protocoles thérapeutiques nombreux souvent soumis à des modifications

2/ Traitement de support  de la leucémie aigue :
précédant et pendant la chimiothérapie :
–    Transfusion de culots globulaires et
plaquettaires
–    Prophylaxie anti-infectieuse
(risque infectieux majeur si PNN < 500/mm3) :
Hospitalisation en secteur protégé
Alimentation protégée (propre)
Antibiothérapie à large spectre si fièvre

–    Hyperhydratation + alcalinisation
au début de la chimiothérapie
pour prévenir le syndrome de lyse tumorale
–    Traitement hypo uricémiant
–    Transfusion par PFC  si CIVD

3/ Chimiothérapie :
– Elle comporte des agents cytotoxiques

– Administrée selon des protocoles (cures)

– Responsables d’effets indésirables ( toxicité hématologique,digestives,chute de cheveux)
4/ Allogreffe de moelle osseuse : indiquée en cas:
–  LAM
–  LAL de l’adulte
–  LAL de l’enfant avec facteur  de mauvais pronostic .
Dans ces cas, elle améliore la survie.
5/ Résultats du traitement de leucémie aigue :
taux de survies prolongées:
LAL enfant : 60-70 % des cas
LAL adulte : 20-30 %
LAM 3 : 50-60 %
Autres LAM : 20-30 %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code