Blépharoplastie ? Comment et pourquoi ?

La blépharoplastie est une intervention de chirurgie plastique utilisée pour corriger l’enflure, l’affaissement ou la fatigue des yeux. L’intervention permet de redonner un aspect plus jeune et plus frais au contour des yeux en éliminant l’excès de peau, de graisse et de muscles. Il s’agit d’une intervention qui peut être pratiquée sur les paupières supérieures, inférieures ou les deux.

La première visite pour la blépharoplastie

La première étape du processus de blépharoplastie est une consultation avec le spécialiste. C’est un moment précieux pour établir une excellente relation médecin-patient et vous permet de suggérer les options chirurgicales pour obtenir le résultat souhaité. Lors de la consultation, une évaluation physique est également effectuée et les antécédents médicaux du patient sont pris en compte. Dans cette phase, les techniques de blépharoplastie les plus appropriées sont illustrées et la possibilité d’associer d’autres interventions est discutée.
Une fois que toutes les questions ont été répondues de façon satisfaisante, vous déterminez si la blépharoplastie est la procédure correcte à effectuer. Le coût de la procédure est discuté avec un coordinateur qui expliquera également les options de paiement.

Préparation à la chirurgie

Avant l’intervention, les résultats des analyses et examens préopératoires prescrits et le prospectus signé doivent être remis.

Chirurgie

L’intervention chirurgicale est pratiquée dans des établissements de santé appropriés et accrédités qui offrent un maximum de confort et de sécurité pour le patient et le chirurgien. La blépharoplastie consiste à enlever la peau, le tissu adipeux et/ou l’excès de tissu musculaire. La chirurgie classique des paupières supérieures consiste en une incision pratiquée de telle sorte que la cicatrice tombe dans le pli naturel des paupières et le rend moins visible. Dans la paupière inférieure, l’incision s’étend quelques millimètres sous la ligne des cils.

Après l’opération

Avant son congé de l’hôpital, le patient reçoit un traitement antibiotique et analgésique qui se poursuit à la maison pendant quelques jours. Lorsque le patient démissionne, il est conseillé de se reposer pendant au moins 2 semaines, à la fin desquelles, une activité normale peut être reprise, en attendant encore 2 semaines pour le fitness, le sport en général et les activités lourdes. Le patient est suivi en ambulatoire pour les pansements jusqu’à la cicatrisation et pour les télécommandes jusqu’à la stabilisation des cicatrices.

Résultats

Les résultats ne peuvent être évalués que 2 à 3 semaines après l’intervention chirurgicale, c’est-à-dire lorsque l’enflure post-opératoire est résorbée. Les cicatrices, qui sont visibles dans les premiers mois, deviendront de moins en moins visibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code